AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 'Surprise, tu vas devoir me supporter toute la matinée...}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Faith B. Kordin

avatar

Féminin Âge : 27
Âge du perso : 18
Messages : 44


« ABOUT YOU »
Picas : 450
RELATIONSHIPS.:
INVENTAIRE.:

MessageSujet: 'Surprise, tu vas devoir me supporter toute la matinée...}   Dim 25 Oct - 20:09


Parce que *toi et moi, c'est inexpliquable...


    Nous étions samedi matin. J'aimais le samedi matin. Cela annonçait un week-end rempli de choses à faire. Je devais m'occuper un peu de Barcelone. Je devais la laver et la brosser un peu. J'étais certaine que cela lui ferait plaisir de passer un petit moment avec moi. En semaine, je n'étais pas souvent disponible parce qu'il y avait les cours. Et comme j'étais du genre studieuse... Enfin bref, j'avais décidé d'aller voir Dylan ce matin. J'avais toujours bien aimé ce petit gars. J'épprouvais des sentiments pour lui mais je savais qu'il ne devait pas le savoir. Cela pourrait gacher notre relation. Oui, nous avions une relation spéciale. J'étais celle qu'il protège. Nous étions les deux doigts de la main, jamais l'un sans l'autre. Il n'y avait pas un jour où lui ou moi ne prenions pas de nouvelles de l'autre. Je savais que si je lui répondais que je n'allais pas bien, il allait courir et venir me voir. Et de même pour moi. Il y a des choses qui ne s'expliquent pas et celle-là ne s'explique pas...

    J'avais donc pris mes jambes. Il était 9h du matin. Je ne savais pas si Dylan dormait mais j'avais envie de le voir et de le serrer dans mes bras. Je passais par la boulangerie prendre un petit déjeuner. Je pris deux croissants pour lui et deux pour moi. Ensuite, je passais dans un petit magasin où ils vendaient du café. Je pris sa sorte préférée et je me pris un Cappucino. Le tout se trouva vite dans mes mains ou dans mon sac. Je filais ensuite direction sa maison. Je portais un jeans de couleur foncée avec une blouse décolletée verte avec un gilet brun. J'avais mis de petits talons. En fait, j'étais habillée très classe. J'aimais être habillée de cette façon. Mes cheveux étaient lissés. J'avais pris de le faire le matin même. Je m'étais levée tôt en fait, peut-être même trop tôt. J'avais eu le temps de faire plein de choses ce matin. Entre laver mes cheveux, les sécher, aller chercher du café et des croissants, passer l'aspirateur chez moi pour pas que mon père ne doive faire quelque chose... J'étais fière de moi sur ce coup-là. En même temps, une fois que j'étais réveillée, j'étais obligée de me réveiller. Je ne pouvais plus aller dormir enfin, je n'y arrivais plus.

    J'étais enfin devant chez Dylan. J'avançais doucement vers la porte d'entrée de Dylan. Je sonnais et attendais qu'il vienne m'ouvrir en croisant les doigts pour que je ne le réveille pas ou qu'il ne dorme...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan C. Sweeney
    There ain't a woman in this world I won't let go

avatar

Féminin Âge : 26
Âge du perso : 22
Messages : 87


« ABOUT YOU »
Picas : 450
RELATIONSHIPS.:
INVENTAIRE.:

MessageSujet: Re: 'Surprise, tu vas devoir me supporter toute la matinée...}   Dim 25 Oct - 21:46

Dylan était accompagné de Minerve, de Faith, sa petite protégée, comme il aimait l'appeler, et de Barcelone, son Ligarenska. Ils se promenaient tout les quatre dans Cherrypoppy, suivant les sentiers, allant un peu n'importe où. Parfois à droite, parfois à gauche, et tantôt droit devant eux. Barcelone et Minerve étaient à l'arrière, et surveillaient les humains qui parlaient et rigolaient ensemble. Ils aimaient bien les voir heureux, cela leur prodiguait à eux aussi, un sentiment de bonheur incroyable. Cependant, ils ressentaient aussi la douleur et la tristesse que leurs maitres et amis ressentaient lorsqu'ils songeaient à leur histoire " impossible ". Faith et Dylan étaient en pleine conversation, se racontant de petites anecdotes sur leur passé, et se sentaient bien l'un avec l'autre, mais ce pincement au cœur ne cessait de les envahir. N'avaient-ils pas le droit d'être heureux, ensemble ? Comme un " vrai couple " et non pas que comme des amis ? Telle était la question... À présent, ils avaient déjà marché pendant près d'une heure, et trouvèrent un petit coin sympathique pour se reposer, tout en continuant à rire ensemble. Faith et Dylan s'assirent sous un arbre, et Barcelone et Minerve s'installèrent un peu plus loin, pour les laisser tranquilles, tout en jetant un œil sur eux. Les deux jeunes gens discutèrent de tout et de rien, comme ils aimaient le faire. Puis, ne sachant même pas pourquoi, ni comment, leurs visages se rapprochèrent, comme attirés par un aimant. Ils n'étaient à présent qu'à quelques centimètres l'un de l'autre, et cela leur fit une étrange de sensation. On voyait clairement qu'ils étaient troublés, mais cependant, aucun d'eux ne fit marche arrière. Bien au contraire, ils eurent le même réflexe, qui était de s'approcher l'un de l'autre, jusqu'à ce que leur lèvres se touchent...


Ding Dong !


La sonnette de la porte d'entrée retentir au moment crucial, et le jeune homme eut grande peine à ouvrir les yeux et à revenir à la réalité. Doucement, il ouvrit les yeux, et découvrit Minerve à ses côtés. Elle semblait impatiente de savoir qui pouvait sonner à cette heure si matinale. Lui, non. Il prit sa couette, et la ramena jusqu'à ses cheveux, s'emmitouflant à l'intérieur, dans l'ultime espoir de retourner à son rêve. Minerve ne l'entendait pas de cette oreille et mordit la couette pour l'attraper, et la tira par terre, entrainant avec elle Dylan.

Aïe ! T'auras pas pu faire plus en douceur comme réveil ?

Tu tiens vraiment à ce que je te réponde ? Allez lève toi et va ouvrir, idiot !

Résigné, Dylan écouta le conseil de son Ligarenska et se leva, péniblement et à une vitesse incroyablement lente, prit la couette et la remis sur le lit, et chercha une robe de chambre, avant de se diriger vers la porte d'entrée. Mais qui cela pouvait-il bien être à cette heure-ci ? En tout cas, le jeune homme espérait que cela en valait vraiment la peine, car il avait tellement aimé son rêve qu'il en avait mal digérer le fait de s'être fait réveiller. En marchant d'un pas lent dans le couloir, il espérait au plus profond de lui que la personne qui se trouvait derrière la porte aie rebrousser chemin et soi rentré chez elle. Quoi que... Cela aurait signifier qu'il serrait sortit de son rêve pour rien... Trêve de badinage, le voilà devant la porte d'entrée. Il se décida à l'ouvrir, sans même avoir pris le temps de se regarder dans le petit miroir à côté, comme il le faisait d'habitude, histoire de savoir s'il était bien coiffé - ce qui n'était décemment pas le cas aujourd'hui puisqu'il venait de se réveiller et était ébouriffé comme il ne l'avait jamais été auparavant. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit que la personne l'ayant interrompue dans sa rêverie n'était autre que Faith elle même. La voilà toute pardonnée.

Faith ! Mais quelle surprise ! Qu'est-ce que tu viens faire à une heure ci matinale, pour moi en tout cas ? Ne fais pas attention à ma tête, je viens de me réveiller comment dire, d'une façon très brutale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith B. Kordin

avatar

Féminin Âge : 27
Âge du perso : 18
Messages : 44


« ABOUT YOU »
Picas : 450
RELATIONSHIPS.:
INVENTAIRE.:

MessageSujet: Re: 'Surprise, tu vas devoir me supporter toute la matinée...}   Mer 4 Nov - 19:25


    Barcelone me suivait. Elle était juste derrière moi à quelques mètres. Elle était du genre discrète et se cachait tout le temps. C'était son caractère, un peu le contraire de moi... Mais je l'aimais comme cela. Je ne pouvais vivre sans elle. Barcelone était mon double. Je l'aimais comme elle était. Elle m'avait d'ailleurs déconseillée d'aller voir Dylan ce matin. Elle me trouvait trop matinale. Mais j'étais têtue, j'étais donc partie le voir qu'elle vienne avec moi ou pas. Heureusement, elle m'avait rejoint après à peine quinze minutes. Elle devait avoir réfléchi sûrement. Je la regardais alors avec un petit sourire après avoir sonné à la porte. Je ne voulais pas qu'elle aie raison. Et elle n'a pas eu raison vu qu'après quelques minutes d'attente, Dylan était venu ouvrir avec les cheveux ébouriffés. Au fond, je devais l'avoir réveillé. J'avais donc peur qu'il soit de mauvaise humeur.

    -"Je viens te voir et t'apporter ton petit déjeuner parce que tu me manques..."

    Autant dire la vérité. Je n'avais pas eu le temps de le voir cette semaine. J'avais eu un gros travail à rendre. Et cela m'avait pris tout mon temps libre mais au moins, j'en étais fière. Je n'avais passé du temps ni avec Barcelone ni avec Dylan cette semaine. Je me devais de me rattraper ce week-end. J'allais donc faire comme je le pouvais. Et puis, je devais écrire à Scotty. Nous étions très attachés l'un à l'autre. Dylan le savait. Mais ils ne s'étaient jamais vu. Scotty étant de l'autre côté, c'était compliqué... Mais il me semble que je n'en avais pas encore parlé à Lila. Elle était un peu comme ma grande soeur et prenait soin de moi. Elle n'aimait pas vraiment mes méthodes de séduction. D'ailleurs, elle n'hésitait pas à me dire haut et fort ce qu'elle pensait de mes attitudes... Cela me permettait de me remettre en question de temps en temps. Mais j'en avais besoin. C'est elle qui faisait que j'étais comme je suis à ce jour. Elle me fait grandir. Je prends mes responsabilités grâce à elle. C'est certain que lorsqu'elle me dit ce qu'elle pense, j'ai juste envie de l'envoyer bouler. Vous ne pouvez pas savoir comme cela me mord la langue. Mais j'ai quand même du respect pour elle. Je ne peux pas faire ça...

    -"Tu vas bien?"

    Je lui fis un petit sourire et le pris dans mes bras. Nous étions de ses meilleurs amis très tactiles. Je pouvais le prendre dans mes bras quand je le voulais et de même pour lui. C'est cela que j'aimais entre-nous. Nous ne nous cachions rien. Enfin, c'est ce que nous pensions. Je l'aimais secrètement. Et j'étais terrorisée à l'idée de lui dire. J'avais tellement peur de sa réaction. Je m'abstenais donc. Il valait mieux que nous soyons de bons amis plutôt qu'il ne me parle plus parce qu'il ne m'aimait pas et avait peur que je ne lui saute dessus. Parfois, il valait mieux se taire. C'était le cas...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: 'Surprise, tu vas devoir me supporter toute la matinée...}   

Revenir en haut Aller en bas
 

'Surprise, tu vas devoir me supporter toute la matinée...}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ▪▪ CHERRYPOPPY ▪▪ :: « Habitations » :: Dylan C. Sweeney -